Équateur

Ce qui est chez nous la ligne du Gotthard avec le tunnel hélicoïdal et l’église de Wassen, en Équateur c’est la liaison ferroviaire – qui traverse toutes les zones climatiques du pays – de Riobamba à travers les Andes jusqu’à Sibambe.

La partie la plus spectaculaire de ce parcours ferroviaire est le «Nez du Diable», La Nariz del Diablo. C’est le nom donné à une formation rocheuse d’une centaine de mètres de haut au-dessus de la gorge du Rio Chanchán. Au lieu de la contourner, un gigantesque chantier débute au début du 20e siècle et une voie est donc construite en zigzag, inversant le sens de la marche à chaque tournant. Ceci sur 2 km pour un dénivelé de 500 m.

Chargement...
Chargement...
Chargement...

Plus d'informations sur les destinations

Slide 1 of 5
Chemin de fer qui relie «la Nariz del Diablo»1 / 5
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...