Sal
Loading interface...Loading interface...

Sal

L'île de Sal, vue d'avion, fait penser à une perle dorée posée au milieu de l'océan turquoise. Le paysage se caractérise en effet par le sable, les déserts et les vallées arides. Mais de petites oasis, des salines et des volcans éteints dominent aussi le paysage. L'île doit son nom (Sal/sel) à ses riches gisements de sel. Entre temps, elle est devenue la perle de l'Atlantique, site de surf incontournable pour les uns et merveilleuse oasis de calme et de tranquillité pour les autres, permettant d'échapper à l'agitation du quotidien. 

Avec ses 216 km2, Sal est l'une des plus petites îles du Cap-Vert. C'est la plus plate et la plus aride des îles Barlovento (îles au vent). Elle fait 30 km de long et 12 km de large et son point culminant est le Monte Vermelho (406 m). Sa population est de 14 000 habitants. Cette île plate doit son nom aux riches gisements de sel dont «l'or blanc» constituait autrefois la seule richesse. Jusqu'au début du XXe siècle on extrayait jusqu'à 30 000 tonnes de sel par an. Aujourd'hui il n'est produit que pour l'utilisation locale. Mais il est encore possible de visiter les salines dans le cratère du volcan aujourd'hui éteint.

Sal est une destination particulièrement intéressante pour les amateurs de sports nautiques, les plongeurs et les baigneurs. La petite ville de Santa Maria au sud de l'île et la petite localité de Murdeira sur la côte ouest sont devenues des centres touristiques. Les plages de sable qui s'étendent sur des kilomètres et les innombrables possibilités de pratiquer la planche à voile, le surf cerf-volant et la plongée combleront les amateurs de détente autant que les sportifs et bien que l'endroit connaisse une certaine notoriété, les plages ne sont pas surpeuplées et chacun y trouvera son petit coin de paradis.

En principe on peut diviser l'île en deux parties: au nord la côte de lave rocheuse se caractérise par des plages de rochers alors que l'on trouve au sud des plages de sable fin. Les principales curiosités de Sal sont avant tout ses pittoresques plages et ses longues dunes sableuses. Il existe cependant quelques localités qui peuvent faire l'objet d'une excursion si l'on souhaite mieux connaître l'île. Dans le nord pratiquement inhabité, la piscine naturelle de Buracona et son Olho Azul (œil bleu) est une destination d'excursion privilégiée. À midi l'endroit est baigné par la lumière du soleil à travers un trou oval situé dans la roche sous marine et l'eau turquoise y scintille de mille feux.

Toute aussi fascinante est la force de l'océan dont les vagues viennent se briser sur les falaises volcaniques. L'oasis  de Fontona et ses dattiers ébouriffés par le vent était autrefois un site horticole et d'élevage de bétail et permet d'avoir un aperçu sur la vie de l'île à cette époque. Les salines de Pedra de Lume sur la côte est valent la visite. On accède à l'intérieur de la mine par un tunnel et l'on peut prendre un bain d'eau saline dans le lac. Ici, comme sur la Mer Morte, la teneur élevée en sel  permet de flotter sur l'eau.

Climat

3030 heures d'ensoleillement par an
Température maximale moyenne quotidienne
Heures d'ensoleillement moyen par jour
Température moyenne de l'eau
Nombre moyen de jours de pluie par mois
Slide 2 of 3
Santa Maria Beach2 / 3
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...