Saskatoon
Loading interface...Loading interface...

Saskatoon

Saskatoon est la prochaine ville dans la vaste prairie. Comptant près de 260 000 âmes, cette très belle localité dispose de nombreuses promenades le long des berges et sept ponts enjambant la rivière Saskatchewan Sud, ce qui lui vaut le surnom de «ville des ponts» ou de «Paris des prairies». La ville ne manque pas d’animations, elle dispose d’une belle offre de festivals, concerts, représentations théâtrales, lieux de divertissements et bars, sans oublier une multitude de commerces propices au lèche-vitrines.

Parc national de Prince Albert

Le parc national de Prince Albert se trouve à 200 km au nord de Saskatoon, il sert d’accès à l’espace sauvage de la Saskatchewan du Nord où l’on trouve de nombreux lacs, forêts et toundras. Le lac Waskesiu est un point de départ idéal pour entreprendre des randonnées, du VTT, des tours en canoë, de l’équitation, de la pêche ou l’observation des bisons. Mais celui qui n’a pas envie d’être actif peut tout simplement s’étendre sur une plage de sable et profiter du soleil.

La culture des Premières Nations dans le parc patrimonial Wanuskewin

Au bord de la praire où l’Opimihaw Creek se jette dans la rivière Saskatchewan Sud, se trouve les espaces des Indiens des Plaines qui y vécurent dans la paix et l’harmonie pendant plus de 6000 ans. Les anciens l’appelèrent «Wanuskewin», ce qui signifie en langue Cri «à la recherche de la paix intérieure» ou « vivre en harmonie».

Depuis de nombreuses années, plusieurs générations d’autochtones sont revenues dans la vallée afin d’effectuer diverses célébrations rituelles et de raconter les histoires relatives à leurs ancêtres. Année après année, les descendants des Premières Nations reviennent à Opimihaw Creek pour chasser le bison et cueillir des plantes. Le parc patrimonial Wanuskewin (Wanuskewin Heritage Park) se trouve à 5 kilomètres au nord de Saskatoon.

Le «National Historic Site» propose de beaux chemins de randonnée, des sites archéologiques, des films intéressants et une galerie d’art indien, tandis que les collaborateurs du parc d’origine indienne vous permettent d’entreprendre des activités, mais vous narrent également des histoires transmises d’une génération à l’autre. Au restaurant, on vous sert des burgers de bison avec du riz sauvage et de la bannique (pain sans levain).

Vie de cow-boy

Un feu de camp crépitant, une tasse de café fumant et la silhouette d’un cheval broutant paisiblement sur fond de soleil couchant, comme dans un livre d’images. Est-ce kitsch? C’est à voir, il s’agit là d’une réalité des cow-boys dans un ranch accueillant et ensoleillé du Canada. Les chevaux et les gardiens ont toujours joué un rôle important dans le développement du Canada occidental et la création de la province de la Saskatchewan. Aujourd’hui encore, l’élevage bovin est d’une importance économique cruciale pour cette province. On y compte pas moins de 17 000 éleveurs permettant ainsi la poursuite d’une vraie vie de cow-boy. Les ranchs La Reata, Sturgeon River et Reesor sont accessibles aux touristes. Chevaucher à travers de fascinants paysages de prairies, soigner son «propre» cheval ou voir d’authentiques spécialistes rassembler un troupeau ou marquer le bétail vous permettent d’avoir une meilleure approche du quotidien des cow-boys, de vous plonger dans ce mode de vie très différent, voire d’atteindre une certaine sérénité intérieure.

Climat

2220 heures d'ensoleillement par an
Température maximale moyenne quotidienne
Heures d'ensoleillement moyen par jour
Nombre moyen de jours de pluie par mois
Slide 2 of 5
South Saskatchewan River2 / 5
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...