Terceira (Açores)

L’île s’appelle «la Troisième» pour rappeler qu’elle a été la troisième île des Açores à avoir été découverte. Angra de Heroísmo doit à ses somptueux palais, ses églises et ses cafés accueillants sa réputation de plus belle capitale des îles des Açores. Bien qu’elle ait été presqu’entièrement détruite au cours d’un tremblement de terre en 1980, elle a été si bien reconstruite à l’identique qu’elle a été déclarée en 1983 par l’Unesco patrimoine de l’humanité. La ville est un exemple éclatant de l’architecture de la Renaissance.

L’île est entourée par des falaises abruptes qui plongent dans la mer. La côte est par conséquent rude et difficilement accessible. Peu de chemins sillonnent l’intérieur de l’île et les zones rurales se composent essentiellement de paysages agricoles. Au-dessus de 400 mètres on ne trouve presque uniquement que des pâturages. Ici les bovins sont rois. Près de 50 000 têtes de bétail fournissent du lait frais et de la bonne viande. Quant aux taureaux des Touradas, ils sont élevés sur des terres qui leur sont réservées. Une grande partie de l’île a été défrichée il y a longtemps pour pratiquer l’agriculture. La plus grande parcelle boisée se trouve à l’ouest.

Chargement...
Chargement...
Chargement...

Plus d'informations sur les destinations

Climat

1830 heures d'ensoleillement par an
Température maximale moyenne quotidienne
Heures d'ensoleillement moyen par jour
Température moyenne de l'eau
Nombre moyen de jours de pluie par mois
Slide 1 of 2
Paysage1 / 2
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...