Vol + Hôtelpour Meliá Dunas Beach Resort & Spa ma, 11. mai. - sa, 5. mars. / 1-8 nuits1 Chambre2 Adultes

Meliá Dunas Beach Resort & Spa

Slide 1 of 13
Meliá Dunas Beach Resort & Spa, Sal1 / 13
  • Top
    Top
  • Vacances familiales
    Aire de jeu pour enfants
    Animations pour jeunes
    Bassin enfants / pataugeoire
    Buffet
    Miniclub / club enfants
    Plage de sable
    Plage en pente douce
    Service de baby-sitting
    Snack bar / bistro
    Toboggan aquatique
  • Vacances balnéaires
    Au bord de la plage
    Bassin enfants / pataugeoire
    Piscine
    Plage de sable
    Plage en pente douce
    Toboggan aquatique
  • Sports d'été
    Centre de fitness
    Football
    Programme sportif
    Sport à la plage
    Tennis
    Vélos
  • Sports aquatique
    Canoë / kayak
    Kitesurf
    Piscine
    Piscine couverte
    Planche à voile
    Ski nautique / Wakeboard
    Snorkeling
  • Beauté & bien-être
    Bain turc / hammam
    Massages
    Sauna
    Soins de beauté
    Spa / centre de bien-être
  • Divertissements
    Animation
    Discothèque / club de nuit
    Spectacle
  • WLAN gratuit
    Wifi gratuit dans la chambre
    Wifi gratuit dans le hall
  • Durabilité
    Durabilité
  • De luxe
    De luxe
Slide 1 of 6
Sal1 / 6

Santa Maria

Santa Maria, sur la côte sud de l'île de Sal, est la plus grande localité de vacances et la plus prisée des îles du Cap-Vert. Ses plages de 200 m de large et qui s'étendent sur plusieurs kilomètres offrent les conditions ideales pour passer des vacances balnéaires classiques mais aussi pour pratiquer la planche à voile et le surf cerf-volant ainsi que pour partir à la découverte du monde sous-marin.

Cette ancienne localité de pêcheurs située sur la côte sud de l'île de Sal s'est considérablement développée. Santa Maria a une population de 2000 habitants et des hôtes du monde entier y passent leurs vacances. Le premier hôtel de l'île a ouvert ses portes en 1967 et est encore aujourd'hui très apprécié. Entre temps d'autres grands hôtels luxueux se sont ouverts jouissant d'une bonne infrastructure et l'île, autrefois surtout connue des surfeurs, est devenue une destination de vacances balnéaires très réputée toute l'année. On y trouve pourtant encore de l'espace sur les plages et les journées se déroulent sous le signe de la détente et du repos. Pour varier les plaisirs, on peut se rendre au débarcadère où l'on pesait et chargeait autrefois le sel et visiter la maison de la pesée joliment restaurée ou flâner dans les petites boutiques de souvenirs. Au port, on peut aussi observer les pêcheurs déchargeant les produits de la pêche puis déguster poissons et fruits de mer dans l'un des petits restaurants. L'espadon, les crevettes et les langoustes servis avec des patates douces et des haricots sont particulièrement délicieux. Le soir on peut agréablement terminer la journée dans un bar ou à la  discothèque Pirata en écoutant de la musique capverdienne et en dégustant une eau de vie de sirop de canne à sucre, le grogue. 

Une belle plage de sable fin s'étend sur plus de 4 km dans la baie de Santa Maria. La plage en pente douce offre aux familles un endroit idéal pour jouer, se baigner et se reposer. De novembre à mai, le vent nord-est offre aux surfeurs et amateurs de surf cerf-volant les conditions idéales pour pratiquer leur sport. Ils trouveront dans la baie les meilleures conditions pour la vitesse et en dehors la houle. Santa Maria est aussi pour les amoureux de découvertes du monde sous-marin un véritable paradis. On peut découvrir l'épave du Santo Antao, cargo de 45 m de longueur qui a sombré en 1966 et qui gît à bâbord sur le sable à une profondeur de 2 à 11 m. Il existe ici une multitude de types de murènes et on peut même y voir avec un peu de chance des raies pastenagues à l'abri de l'épave. Mais on y rencontre surtout des bancs de rougets barbets et poissons-soldats, flétans, grands poissons-hérissons et rascasses.

Sal

L'île de Sal, vue d'avion, fait penser à une perle dorée posée au milieu de l'océan turquoise. Le paysage se caractérise en effet par le sable, les déserts et les vallées arides. Mais de petites oasis, des salines et des volcans éteints dominent aussi le paysage. L'île doit son nom (Sal/sel) à ses riches gisements de sel. Entre temps, elle est devenue la perle de l'Atlantique, site de surf incontournable pour les uns et merveilleuse oasis de calme et de tranquillité pour les autres, permettant d'échapper à l'agitation du quotidien. 

Avec ses 216 km2, Sal est l'une des plus petites îles du Cap-Vert. C'est la plus plate et la plus aride des îles Barlovento (îles au vent). Elle fait 30 km de long et 12 km de large et son point culminant est le Monte Vermelho (406 m). Sa population est de 14 000 habitants. Cette île plate doit son nom aux riches gisements de sel dont «l'or blanc» constituait autrefois la seule richesse. Jusqu'au début du XXe siècle on extrayait jusqu'à 30 000 tonnes de sel par an. Aujourd'hui il n'est produit que pour l'utilisation locale. Mais il est encore possible de visiter les salines dans le cratère du volcan aujourd'hui éteint.

Sal est une destination particulièrement intéressante pour les amateurs de sports nautiques, les plongeurs et les baigneurs. La petite ville de Santa Maria au sud de l'île et la petite localité de Murdeira sur la côte ouest sont devenues des centres touristiques. Les plages de sable qui s'étendent sur des kilomètres et les innombrables possibilités de pratiquer la planche à voile, le surf cerf-volant et la plongée combleront les amateurs de détente autant que les sportifs et bien que l'endroit connaisse une certaine notoriété, les plages ne sont pas surpeuplées et chacun y trouvera son petit coin de paradis.

En principe on peut diviser l'île en deux parties: au nord la côte de lave rocheuse se caractérise par des plages de rochers alors que l'on trouve au sud des plages de sable fin. Les principales curiosités de Sal sont avant tout ses pittoresques plages et ses longues dunes sableuses. Il existe cependant quelques localités qui peuvent faire l'objet d'une excursion si l'on souhaite mieux connaître l'île. Dans le nord pratiquement inhabité, la piscine naturelle de Buracona et son Olho Azul (œil bleu) est une destination d'excursion privilégiée. À midi l'endroit est baigné par la lumière du soleil à travers un trou oval situé dans la roche sous marine et l'eau turquoise y scintille de mille feux.

Toute aussi fascinante est la force de l'océan dont les vagues viennent se briser sur les falaises volcaniques. L'oasis  de Fontona et ses dattiers ébouriffés par le vent était autrefois un site horticole et d'élevage de bétail et permet d'avoir un aperçu sur la vie de l'île à cette époque. Les salines de Pedra de Lume sur la côte est valent la visite. On accède à l'intérieur de la mine par un tunnel et l'on peut prendre un bain d'eau saline dans le lac. Ici, comme sur la Mer Morte, la teneur élevée en sel  permet de flotter sur l'eau.

Sports d'été
Randonnée
Vélo
Équitation
Sports aquatiques
Plongée libre
Plongée sous-marine
Voile
Surf
Planche à voile
Surf cerf-volant
Ski nautique / Planche nautique
Pêche
Centre de sports nautiques
Culture
Histoire
Particularités locales
Curiosité
Charme
Ville
Actif
Touristique
Calme
Authentique
Rural
Isolée
Aventureuse
Nature
Montagnes
Paysage unique
Faune
Flore
Vie nocturne
Restaurants
Bars
Clubs
Concerts
Evénements sportifs
Shopping
Shopping

Climat

3030 heures d'ensoleillement par an
Température maximale moyenne quotidienne
Heures d'ensoleillement moyen par jour
Température moyenne de l'eau
Nombre moyen de jours de pluie par mois
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...